Une section batterie/basse qui trace une autoroute électrique, des guitares qui zèbrent de leurs décharges des cieux orageux, une voix passée au papier de verre…

Si AC/DC était une vieille recette de famille, ce jeune groupe serait ce que grand-maman vous servirait le dimanche à midi.

Worry Blast, c’est le nom de ce quatuor très efficace, qui a sorti un premier album granuleux, « Break Out From Hell », en 2013. Un titre sorti droit du début des « eighties », avant que les brushings laqués, les soli sans queue ni tête, et les collants en Lycra ne transforment les groupes du genre en baudruches pathétiques.

Formé en 2010, Worry Blast s’est rapidement fait une place à part sur la scène suisse à force de concerts bruts de décoffrage.

Après avoir ouvert pour Jeff Scott Soto et son groupe dans plusieurs pays durant leur tournée européenne en 2014 et d’être montés sur scène avant des groupes comme Scorpions, Gotthard ou Johnny Hallyday, le groupe est enfin prêt à sortir sa deuxième galette “ HIT THE GAS “.

“ HIT THE GAS “ est un grand retour aux meilleurs moments des 80’s avec des riffs carrés et des solos puissants. Incluant un featuring avec Tommy Henriksen de Alice Cooper, le groupe se réjouit de sortir cet album dans le monde entire pour montrer aux gens ce dont ils sont capables.